Jetee Jacobsen Marais de mullembourg l’Ile de noirmoutier

Durant vos vacances sur l’Ile de Noirmoutier, les marais de Mullembourg font partie de ces sites incontournables qu’il faut visiter, pour s’imprégner pleinement de ce qui fait de cette ile un endroit d’exception. En ce qui nous concerne, elle fait partie de nos balades favorites. Ci-dessus, nous vous avons placé un plan de la randonnée.

Si cette promenade vous tente, elle se fait très largement dans un après-midi tout en flanant. Vous devez pour cela vous rendre à hauteur du château de Noirmoutier-en-l’ile, le long du chenal. Pour information, ce chenal permettait aux navires d’accéder au port quand les vents n’étaient pas favorables. C’est en suivant cette digue de quelques kilomètres, construite en 1810 par Jean Cornil Jacobsen que vous allez pouvoir savourer des yeux cette réserve ornithologique naturelle jusqu’au fort Larron.

Comme vous le constaterez, la digue traverse deux paysages singuliers. Sur votre gauche, les petits et grands marais de Mullembourg, ils rassemblent harmonieusement les œillets et les oiseaux sauvages (surtout en période migratoire) et quelques ânes. Ces œillets sont toujours utilisés par les sauniers.

Sur votre droite, coté continent, c’est un tout autre décor. De vieux bateaux de bois en retraite, dans un cimetière marin, dont la carcasse s’expose sans résistance aux marées. Ils inspirent aujourd’hui les peintres nostalgiques.

 

Quand vous serez arrivés au bout de la digue orientez-vous vers la plage des Dames sur votre gauche, le bois de la Chaise, puis revenez vers le château. Dans cette dernière étape, vous traverserez de magnifiques ruelles faites de maisons au crépis blanc et volets bleus ornées de roses trémières. Parmi les coins à ne pas manquer, la rue de la Fontaine le quartier Banzeau.
(voir photo)

 

Vous ne serez certainement pas indifférents, comme nous, à ces jolies maisons au crépis blanc et volets bleus